FolkAlenconornedansemusique

Polka

Si son nom (ou la déformation de son nom) peut faire penser à une référence polonaise, le mot polka en fait vient du tchèque půlka (moitié ou demi), décrivant le pas chassé (demi-pas) servant de base à la danse. Dérivée de plusieurs danses (nimra, bourrée, écossaise, scottish...), après Prague en 1835, puis Vienne en 1839, c'est à partir de Paris en 1840 qu'elle se répand dans l'Europe entière, donnant lieu à une véritable « polkamania ».

Danse de couple effectuant un mouvement circulaire, la composante principale en est le pas de polka. De nombreux manuels, articles et publications des maîtres de danse ont circulé, et la polka a rapidement gagné toutes les couches de la population, des milieux bourgeois aux plus populaires. Tout au long du XXe siècle, comme pour beaucoup de danses folkloriques, les erreurs musicologiques, les amalgames simplistes, les querelles stériles, les confusions idenditaires... vont dénaturer la polka qui tombera en désuétude (cf. polka-mazurka, polonaise, polish dance, alla polacca).

 Forme : danse de couple La polka est une danse de bal en couple, de mesure binaire (2/4).

Les pas : Le pas de base de la polka est le « pas de polka » ;-) :

Il s’exécute en deux mesures 2/4 :

 mes. 1 : 2 pas

  • mes. 2 : 1 pas + un sursaut sur le même pied.

Variantes : La polka connait plusieurs variantes :

  • Polka piquée ;
  • Polka sautée ;
  • Polka glissée ;
  • Polka tournante ;

Extrait musical Enregistré lors d’un bal folk (Pentecôte 1983) organisé par S’Narreschiff au parc de la citadelle à Strasbourg.
Musiciens : Bernard, Alain et DD

Sources : http://tradi.danses.free.fr/spip.php?article17

POLKA piqué

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×