FolkAlenconornedansemusique

Cochinchine

 Probablement d'origine danois, la Cochinchine aurait été introduite en France dès l'entre deux guerres, avant de profiter du revivalisme des années 70 pour enfin acquérir sa popularité actuelle. L’ensemble de la danse se fait en pas sautillés, ceux que l’on voit faire aux enfants dans les cours de récré. Cochinchine (et non pas « la cochinchine » que l’on entend couramment) est une danse danoise.

Elle tient l’origine de son nom aux poules « Cochinchine », reconnaissables à leur crête particulière.

En effet, le danseur portait sur la tête une toque surmontée d’une crête que les filles essayaient de faire tomber quand le garçon passait sous leur bras.

Position de départ : des cercles de 3, 1 H pour 2 F, se tenant par la main.

L’ensemble de la danse se fait en pas sautillés, ceux que l’on voit faire aux enfants dans les cours de récré.

  • Phrase 1  Tour à gauche en 8 pas, puis tour à droite en 8 pas

Les F se lâchent alors la main, mais gardent celle de l’H

  • Phrase 2 L’ H et la F qui est à sa gauche lèvent le bras pour former un « pont » sous lequel va passer la F de droite, entraînant l’H à sa suite sous le pont.

Le trio retrouve sa position de départ de la deuxième partie.

On refait le même mouvement, mais en inversant les F :

L’ H et la F qui est à sa droite lèvent le bras pour former un « pont » sous lequel va passer la F de gauche, entraînant l’H à sa suite sous le pont.

On reprend une deuxième fois la totalité de ce mouvement.

Et c’est reparti pour un tour.Les musiciens s’amusent à modifier le tempo, parfois très lent, parfois très rapide… essoufflement garanti !! 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×